Dr. Feelgood

Concert du 19 mai 1978 à Soisy / Montmorency

© Journal inconnu

Docteur Feelgood à Soisy-sous-Montmorency, faisait un peu effet de canular, mais non, c’est vrai, le groupe passait dans cette petite ville de la banlieue parisienne. De la part de l’organisateur, cela partait d’un bon sentiment, la petite tournée de Feelgood s’était effectuée dans des villes comme Brest, Mulhouse, Tours. En plus de cette tournée, on les a vus deux fois à la télé, à l’émission "Blues Jeans", les faire passer dans cette émission était très bien, mais le truc qui a été un peu dur, c’est qu’ils ont participé à un concours, bon mais il y avait le fait qu’ils passent dans une émission et tous les moyens sont bons…

Donc ce concert se déroulait au foyer municipal de Soisy, il y avait pas mal de monde, mais pas comme l’avait espéré l’organisateur. Il faut dire que, vu l’affichage qui avait été fait, il fallait être de Soisy, ou savoir qu’il y avait un concert dans le coin. L’affichage n’avait pas été fait dans les villes importantes de la région, dans ces cités ou le vendredi soir on se fait chier, dans ces villes de bétons ou une bonne dose de Rock’n’Roll est la bienvenue. Et pour couronner le tout, un groupe du coin "Melody" pour ne pas les nommer avait mis leurs affiches sur celles de "Feelgood" merci… Donc on rentre dans cette grande salle de province, ambiance sympa, tous les gens se connaissent plus au moins, on y retrouve des potes, ce qui n’est pas le cas à Pantin, car si vous n’avez pas filé rencard au troquet du coin c’est râpé. Je mate la sono, hou la la on va prendre plein les oreilles pour pas un talbin. C’est parti ça commence.

Révélation : Minuit Boulevard, drôle de nom, j’en avais entendu parler, mais scéniquement jamais vu, en plus c’était bien de faire passer un groupe français en première partie. L4entrée du groupe change un peu, les lumières s’allument, le lead guitar à droite arrive et commence à jouer en intro, le batteur le suit et oh quelle frappe le mec, ça vous prend aux tripes, le bassiste et le second guitariste arrivent l’intro continue toujours et enfin arrive le chanteur, pas de frime mais du savoir-faire. Attention Minuit Boulevard est un groupe Rock qui chante en français. Le chanteur commence à savoir mener une salle, les musiciens derrière ont un certain bagage musical et d‘après ce que j’ai entendu ce soir-là, s’ils n’ont pas tourné tellement en tous les cas, ils ont répété un maximum, car le show n’a pas une faille-, ils nous chantent notre vie quotidienne, sur les femmes ou sur le Rock’n’Roll, paroles intelligentes, pas vulgaires du tout, des paroles qui sortent tout droit de la rue (la meilleure école). Quarante-cinq minutes de Rock super bien envoyé, avec un public déchainé, déjà des fans à Soisy ? Il y a des moments je n’en croyais pas mes oreilles, et vous savez j’étais fier d’être Minuit Boulevard français (si si). En France on a de bons groupes de Rock la preuve, les ignorer serait un peu "chien" pour tous ces gens qui veulent faire quelque chose.


© Bascop

En tous les cas, Minuit Boulevard a été une révélation et j’espère qu’une maison de disques s’intéressera à ce groupe qui a vraiment quelque chose à graver sur vinyl… Je crois que les autres groupes français n’ont qu’à bien se tenir car là, ils ont un solide concurrent. Comme le dit le chanteur en s’adressant à la foule : "Eh oui, le Rock français ça existe." En tous les cas c’est un bon groupe de Rock dur, bien carré, avec une mécanique bien huilée et j’espère qu’un grain de sable ne viendra pas dérégler cette machine à débiter du Rock’n’Roll. Changement de matériel, pendant ce temps là, on nous passe le roi du Reggae Bob Marley, la majorité du public va se désaltérer.

Confirmation, tout d’un coup les lumières s’éteignent, des cris et voilà Dr Feelgood. Ca me faisait plaisir de revoir pour la 10ème fois ce groupe sur scène. La dernière fois que je les avais vus, il y avait encore un certain Johnson Wilko de son prénom (superbe guitariste, compositeur et showman qu’il était avec eux). Après son départ, je les avais comme qui dirait "boycotté", je n’allais plus à leurs concerts, je n’achetais plus leurs disques. Je ‘avais pas digéré le départ de Wilko, et je leur en voulais un peu. Mais avec le recul, j’ai trouvé ça un peu con, et lorsque l’on m’a dit que j’irai faire le papier sur Feelgood, franchement je ne me suis pas fait prier. Malgré les lames de fonds provoquées par les flots de la nouvelle vague Dr Feelgood est toujours là et en pleine forme.

Lee Brilleaux rentre sur scène et vu sa tronche, il a pas mal de bières non pas son actif, mais dans son gosier. John B. Sparks toujours à droite dans son super costards et sa vieille basse, The Big Figure derrière ses futs, est toujours aussi calme, mais de dieu quelle pêche les gars. Bon et puis à gauche John Mayo le set commence super bien, le guitariste n’imite pas Wilko (heureusement ce serait dommage) mais il a un style de guitare qui se fond admirablement bien avec le groupe. Lee Brilleaux balance un t-shirt et enchaine sur "Stupidity" oh ce morceau, à chaque fois que je l’entends, je fais des bonds (bons ?) pas tout à fait les mêmes riffs, interprétés différemment, mais toujours dans le ton (ton ?) Feelgood, et tout ça pendant une heure vingt. Les docteurs vont nous remonter le morale avec leur prescription à eux qui est bien sur le Rock’n’Roll. Ce soir-là je ne sais pas ce qu’avait Lee Brilleaux, il mettait son micro à hauteur du sexe, il faisait semblant de sauter la batterie et le parterre, il secoue sa bière toujours à la hauteur du sexe, d’où une super éjaculation, il doit avoir des problèmes de ce coté ci. Il a quand même pris sa guitare pour deux morceaux. "She Does It Right", "I Can Tell", "Roxette", "Going Back Home"… m’ont remis en mémoire les anciens concerts, et ça me faisait tout drole.

En tout cas John Mayo est un solide remplaçant, il l’a encore prouvé, surtout pendant le rappel où ils nous ont interprétés "Rock’n’Roll Music". Dr Feelgood n’a pas encore tout dit, mais ça ne serait tarder. Dr Feelgood Today’s sound Yesterday.

Patrick Leleu

Wilko Johnson travaille sur un nouvel album
11 Mai 2017

Nouvelle biographie sur Lee Brilleaux
27 Novembre 2016

Docteur Wilko Johnson
20 Novembre 2016

31 Décembre 2017
Wilko Johnson
Les concerts à venir...
... sur le site officiel


Document sans titre

© Dr Feelgood & Lucie Lebens - Tous droits réservés
In Memory of Lee Brilleaux & Gypie Mayo