Dr. Feelgood


Basse : John B. "Sparko" Sparks
Batterie : John "The Big Figure" Martin
Guitare : John "Gypie" Mayo
Voix / Harmonica :
Lee Brilleaux

On The Job

Année : Août 1981
Label : Liberty LBG 30328 (réédition chez Grand 16 en septembre 1995)
Producteur : Doctor Feelgood

1. Drives Me Wild (Brilleaux, Fasterly, Martin, Mayo, Sparks)
2. Java Blue
(Danko)
3. Jumping From Love To Love
(Brilleaux, Fasterly, Martin, Mayo, Sparks)
4. Pretty Face
(Boyle, Daneski, Sandall, Worman)
5. No Mo Do
(Yakamo Krekel)
6. Love Hound
(Linde, Rush)
7. Best In The World
(Lowe)
8. Who's Winning
(Brilleaux, Lowe, Martin, Mayo, Sparks)
9. Ridin' On The L & N
(Burley, Hampton)
10. A Case Af The Shakes
(Brilleaux, Fasterly, Mayo)
11. Shotgun Blues
(Brilleaux, Martin, Mayo, Sparks)
12. Goodnight, Vienna
(Brilleaux, Martin, Mayo, Sparks)

Lee Brilleaux - Jukebox (années 80) Propos recueillis par Bruno Librati
1981 engendre la publication de notre troisième album live "On The Job". Chaque année, notre maison de disques nous demande un nouveau 33 tours. Il faut toujours avoir un nouveau produit à proposer au public et comme nous n'avons pas le temps de tout faire (écrire des chansons, peaufiner les reprises et enregistrer un album studio)... Du fait que nous sommes tout le temps sur la route, nous leur avons donné un LP en public. De plus, nous avons fait ce disque pour terminer notre contrat qui nous liait avec EMI. Quand United Artists a été absorbé par EMI, Andrew Lauder était parti ainsi que toutes les personnes que nous connaissions dans la compagnie. A la place du petit bureau où nous traitions nos affaires nous devions nous rendre au siège énorme de EMI. Nous voulions casser notre contrat et ce disque en est le résultat.

 

Wilko Johnson travaille sur un nouvel album
11 Mai 2017

Nouvelle biographie sur Lee Brilleaux
27 Novembre 2016

Docteur Wilko Johnson
20 Novembre 2016

31 Décembre 2017
Wilko Johnson
Les concerts à venir...
... sur le site officiel


Document sans titre

© Dr Feelgood & Lucie Lebens - Tous droits réservés
In Memory of Lee Brilleaux & Gypie Mayo