Dr. Feelgood


Basse : Russel Strutter
Batterie : Alex Bines
Claviers : Micky Gallagher
Guitare : Wilko Johnson
Voix : Alex Bines, Wilko Johnson, Russel Strutter

Wilko Johnson - Ice on the Motorway

Année : 1980 (réédition du LP en couleur verte en 1990)
Label : Hound Dog BUT001
Producteur : Wilko Johnson

1. Bottle Up And Go (Johnson)
2. Cairo Blues
(Johnson)
3. Down By The Waterside
(Johnson)
4. Ice On The Motorway
(Johnson)
5. Can You Please Crawl Out Your Window
(Dylan)
6. Leave My Woman Alone
(Charles)
7. When I'm Gone
(Johnson)
8. All Right
(Johnson)
9. Keep It Out Of Sight
(Johnson)
10. Long Tall Texan
(Evan)
11. The Whommy
(Jay Hawkins)

Wilko Johnson’s clangerous, chomping guitar and nasal Essex whine provide the British R&B scene with its most authentic voice. This is not because Wilko sounds like a black American - no living person has ever sounded less African-American, unless it's Dan Quayle - but because he is so utterly and uncompromisingly himself. This repackaging of the 1980 album which (along with l977's Solid Senders and l987's "Barbed Wire Blues") contains the best of his post-Dr Feelgood repertoire, replaces some of the original tracks with their demo versions.

Wilko Johnson : clangerous, chomping and dangerous.

One of these - "Down By The Waterside" - is as ominous and foreboding a blues performance as any native-born Brit has ever delivered. The title track and the Feelgoods-era "Keep It Out Of Sight" boast a funky, Staxy ambience (courtesy of then-Blockheads organist Mickey Gallagher), while Screamin' Jay Hawkins's characteristically deranged The Whammy is Canvey Delta bluespower incarnate. By contrast there’s the hooting slapstick of "Long Tall Texan", some of Johnson's own razor-stropped lyricism and plenty of Rock’n’Roll fun. Not exactly an audiophile's delight. Ice On The Motorway still displays an idiosyncratic talent at his most distinctive. ****

Charles Shaar Murray pour le magazine Q

Même après deux ans de silence pouvait-on attendre de Wilko autre chose que cet album ? Oui et non. Non, parce que personne ne peut imaginer qu’un jour le son de cette guitare et cette façon de la cogner changera chez l'ex-chargeur fou de Feelgood. Oui, parce que "lce On The Motorway" recèle moins de perles que "Solid Senders". Wilko passe ainsi du bon boogie joue au ralenti ("Cairo Blues") au pur son "Down by the Jetty" (" Down By The Waterside") sans jamais atteindre la dimension parfaite de "Doctor Dupree" ou la folie de "Too Bad". La meilleure illustration de cet album est peut-être la bonne version de "Can You Please Call Out Your Window" de Dylan et l’éhonté massacre de "Leave My Woman Alone" de Ray Charles (Je suis totalement intraitable sur tout ce qui touche à l'œuvre de Blind Raymond)... Bien sûr a un moment où le R & B anglais revient en force, Wilko peut aligner bien des pointures à côté de minables copieurs. Rien que "When l’m Gone" qui n'est pourtant pas supérieur à "Blazing Fountains" dépasse largement toutes les reprises des jeunots actuels. Wilko démontre qu‘il sait aussi caresser les cordes dans le sens du poil pour faire monter sa guitare vers le plaisir. Je crois que cet album peut être en demi-teinte est beaucoup plus révélateur de l'univers de Wilko que le précédent. Même si je regrette l’absence de mélodies aussi fortes que "First Thing In The Moming" (à côté duquel "The Whammy" est bien trop attendu), j'ai l’impression que pour la première fois Wilko a jeté le masque. Il apparaît tel un vieux cow-boy solitaire livrant l’essence de ses passions musicales : juste un bon vieux Boogie-Blues de saloon pour ceux qui savent apprécier le naturel du tord-boyaux qu’on sert au bar. Un disque mélancolique mais pas geignard pour se lever l’automne et se coucher l’hiver. Michel Embareck © Best 1980

Décès de Dean Kennedy
17 Mars 2019

Concert du 10 mars 1992
15 Août 2018

Nouvel album de Wilko Johnson : sortie le 15 juin
10 Mai 2018

Décès de John Butterfield
12 Avril 2018

Wilko Johnson travaille sur un nouvel album
11 Mai 2017

Nouvelle biographie sur Lee Brilleaux
27 Novembre 2016

Docteur Wilko Johnson
20 Novembre 2016

31 Décembre 2019
Wilko Johnson
Les concerts à venir...
... sur le site officiel

31 Décembre 2019
Dr Feelgood
Les concerts à venir...
... sur le site officiel


Document sans titre

© Dr Feelgood & Lucie Lebens - Tous droits réservés
In Memory of Lee Brilleaux & Gypie Mayo